Cliquez ici pour revenir au menu

"La Roumanie au Quotidien" (n° 77 - www.roumanie-quotidien.org)

BACAU - Protection de l'Enfance

Un scandale important vient d'éclater dans le département de Bacau suite à des accusations formulées par le Premier Ministre à l'encontre de la Direction Générale de Protection de l'Enfance (DGPC) de Bacau, organisme particulièrement fier de ses résultats et de sa gestion, devant constituer un exemple pour les autres départements.

Une enquête menée à la demande du Premier Ministre sur les établissements de protection de l'enfance sur tout le territoire national a fait apparaître gaspillage, problèmes de gestion et utilisation abusive des fonds.

Un contrôle similaire avait été effectué il y a quelques semaines, et la direction de la DGPC avait préféré ne pas les commenter.

Traian Milon, secrétaire général du Conseil municipal de Bacau, avait déclaré que l'impression générale était bonne et que les membres de la commission de contrôle avaient félicité les responsables de la DGPC.

C'est pour cela que les accusations d'Adrian Nastase, indiquant que les orphelins étaient mal nourris, que des aliments étaient gaspillés et que les sommes allouées à l'institution étaient insuffisantes, ont semé la consternation.

Sorin Brasoveanu, directeur de la DGPC, affirme avoir parlé à deux des trois personnes ayant effectué l'enquête et qui lui auraient répondu n'avoir jamais affirmé de telles appréciations.

MM Brasoveanu et Lupu déclarent que l'enquête avait eu lieu suite à la plainte d'une employée d'un centre de placement, madame Dorina Coman, laquelle avait déjà eu des problèmes avec son précédent employeur, et contre laquelle on avait porté plainte après l'avoir licenciée.

Sorin Brasoveanu est décidé à demander à Bucarest un rapport expliquant quels sont exactement les faits qu'on lui reproche, afin de pouvoir mener sa propre enquête.

Cliquez ici pour revenir au menu