Cliquez ici pour revenir au menu

Bucarest Matin N° 1336 - 03 decembre 2001

Adoptions

La commission désignée par l'Exécutif roumain pour analyser les cas d'adoption qui n'ont pas été clarifiés après l'arrêt pour un an des adoptions internationales, doit présenter, avant le 25 décembre, une solution à cette situation, a déclaré vendredi le ministre chargé de la coordination du Secrétariat général du gouvernement, Serban Mihailescu, à l'issue de son entrevue avec les membres des familles francaises qui envisagent d'adopter des enfants pris en charge par l'État roumain.

Il a précisé que cette commission analyserait chaque dossier d'adoption jusqu'au 15 décembre et chercherait à résoudre les cas où les procédures étaient légales et les adoptions étaient au profit des enfants.

Cliquez ici pour revenir au menu