Cliquez ici pour revenir au menu

Pétition de l'AFAENER

En prévision de l'éventuelle venue de Monsieur le Premier Ministre de Roumanie Adrian Nastase, nous avions préparé la pétition suivante. Cette pétition a été remise au Gouvernement Roumain à 400 exemplaires le 30 novembre 2001.

La pétition

Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés En Roumanie

5 Rue Marco Polo

78180 MONTIGNY-Le-Bretonneux

FRANCE

Tél.      +33 1 34 52 21 79

            afaener@afaener.org

Pétition

 

A l'attention de Monsieur le Premier Ministre de Roumanie, Adrian Nastase

 

Monsieur le Premier Ministre,

 

Nous sommes une association française attentive et soucieuse des derniers développements concernant les restrictions, voire le moratoire, décidés sur les adoptions internationales dans votre pays. Permettez-nous de vous exposer quelques réflexions et faits :

1.      Nous considérons que chaque enfant a le droit d'avoir une famille qui l'aime, à commencer par ses propres parents biologiques.

2.      Tous les candidats n'adoptent pas que des bébés et nous souhaitons soutenir votre pays en aidant quelques uns des jeunes roumains et en leur offrant notre assistance par l'adoption, un foyer chaleureux et un futur sans inquiétude, de façon qu'ils puissent retourner en Roumanie plus tard et aider à la prospérité du pays s’ils le souhaitent.

3.      La France, comme tous les états membres de l'Union Européenne, a ratifié la Convention des Nations Unies sur les Droits de l'Enfant de 1989. En conséquence, notre pays assure le respect des droits et la protection de chaque enfant. Ceci implique que les familles sont "passées au crible" et vérifiées, et qu'il y a aussi un suivi après adoption très rigoureux pendant 2 ans au moins après que l'enfant a été adopté, comme le préconise la Convention de la Haye de 1993 sur les Droits de l'Enfant.

4.      L’AFAENER représente des familles ayant choisi la Roumanie comme pays d’origine de leur(s) enfant(s), soutenues par des parents et amis proches sensibles au sort des orphelins roumains. Le projet d'adoption de chacune de ces familles peut en être aux différentes étapes suivantes : a) L’enfant est en attente d’un visa de sortie, b) L’enfant est réparti officiellement aux fondations par le Comité Roumain pour l’Adoption et en attente de la décision du tribunal, c) La famille a transmis son dossier au Comité Roumain pour l’Adoption (CRA) par l’intermédiaire de la Mission de l’Adoption Internationale française (MAI), d) La famille désire déposer un nouveau dossier à la MAI. Dans tous les cas, les candidats ont obtenu leur agrément officiel à l’adoption en France.

5.      Nous sommes tous fortement impliqués dans ces actes. Nos/vos enfants grandiront dans un environnement culturel riche et multilingue. Nous leur apprendrons à aimer et respecter leur pays d’origine, la Roumanie, autant que leur nouveau pays.

6.      Nous tenons aussi à vous assurer de notre soutien, en particulier dans la réforme du système de protection de l'Enfance, dont l'adoption, nationale d'abord, internationale ensuite, fait partie. L'AFAENER, en plus de vouloir, dans la mesure de ses moyens, apporter son soutien à la Roumanie et à ses enfants, a également le désir d'œuvrer à la défense de l'image de votre pays que nous aimons pour lui-même et au travers des enfants que nous avons adoptés ou allons adopter.

7.      Nous souhaitons de tout notre cœur que la Roumanie fasse partie de l’Union Européenne et de l’OTAN, et nous le soutenons auprès de nos parlementaires.

8.      Nous voulons aussi soutenir pratiquement, renforcer, développer et améliorer les relations culturelles, sociales et économiques entre nos pays. Nous connaissons les nombreux liens qui existent entre la Roumanie et notre pays. Nos peuples ont les mêmes croyances fondamentales en l’équité entre tous, la justice et l’égalité de chance pour tous.

9.      M. le Premier Ministre, s’il vous plait, laissez les enfants rejoindre le foyer de familles qui ont tant d’amour à leur donner, et bénéficier du droit qu’ils ont d’avoir une enfance heureuse. Ensemble, nous pouvons réussir davantage, mieux et plus vite.

 

Avec le plus haut respect pour votre fonction, pour le Gouvernement Roumain et pour le peuple de Roumanie.

 

(Ecrivez votre nom + adresse, pays, tel/e-mail & signez)




Cliquez ici pour revenir au menu