Cliquez ici pour revenir au menu

EvZ OnLine's - 27/28 octobre 2001

La division de "combat" contre le crime organisé sous l'inspection générale de la police a jeudi achevé le rapport sur l'activité des fondations permettant les adoptions internationales.

Ce document sera soumis au Premier ministre Adrian Nastase et au rapporteur du Parlement européen pour la Roumanie, la Baronne Emma Nicholson.

Des enquêtes de police ont confirmé la plupart des articles de presse quant aux adoptions illégales d'enfants roumains par des citoyens Occidentaux, ont indiqué les sources juridiques.

La police a jusqu'ici trouvé 50 cas d'enfants illégalement adoptés par des citoyens étrangers.

La plupart d'entre eux venaient d'Italie, d'Espagne et des US, qui ont payé des commissions s'étendant entre 5,000 et 10,000 dollars américains.

Ces fondations permettant les adoptions internationales ont l'obligation de présenter un rapport sur la situation d'enfant au Comité Roumain pour l'Adoptions (CRA) tous les deux mois.

Les fondations qui ont obtenu par médiation l'adoption de 50 orphelins par des familles Occidentales sont actuellement dans l'enquête de police.


Version originale en anglais

The division to fight organised crime under the police general inspectorate on Thursday finalised the report on the activity of the foundations mediating international adoptions, with the document to be submitted to premier Adrian Nastase and European Parliament's special rapporteur for Romania, Baroness Emma Nicholson.

Police investigations confirmed most of the press notifications regarding illegal adoptions of Romanian children by Western citizens, said judicial sources.

The police has so far found 50 cases of children illegally adopted by foreign citizens, most of them from Italy, Spain and the US, who paid commissions ranging between 5,000 and 10,000 US dollars.

The foundations mediating adoptions have the obligation to present a report on the children's situation to the Romanian committee for adoptions every two months.

The foundations that mediated the adoption of 50 orphans by Western families are currently under police investigation.

Cliquez ici pour revenir au menu